1912

Les habitants des îles de la Madeleine gagneront la terre ferme québécoise et iront s’établir au Saguenay, en particulier dans le village de Kénogami, où se trouvent de nombreuses usines. L’endroit deviendra un véritable bastion des Boudreault. En 1912, un autre groupe d’Acadiens madelinots choisira d’aller s’établir dans la grande ville, soit dans la banlieue de Verdun, à Montréal. Au fil des ans, d’autres Acadiens viendront les y rejoindre et aujourd’hui on compte à Montréal plus de 200 000 habitants dont les origines sont acadiennes.